Agence Architecte Toulouse :: Bamboo Architecture :: De Quelen Architecte Toulouse :: Construction Renovation Batiment HQE

Agence de Quelen Architecte Toulouse 31

Hélène de Quelen Architecte Toulouse
 

Porterie, musée, chapelle : un lieu d'accueil et de recueillement

Print

abbayeedlContexte :

La « communauté des frères cisterciens de Ste Marie du Désert" souhaite aménager un lieu de recueillement et de prière accessible à tous pour fêter la béatification à Rome ( en octobre 2004 ) de frère Marie Joseph Cassant (1878/1903).

Mission de l'architecte :

Aménager un nouvel accés au monastère, rendant plus visible son entrée principale de manière à rendre plus silencieux l'espace « hôtellerie » et l'église abbatiale.

* Créer un parcours muséographique, le « parcours du bonheur » qui a pour but de présenter la vie et la spiritualité du frère Marie Joseph Cassant.

* Transformer en lieu de culte l'ancienne chapelle de l'infirmerie ( au chevet de l'église abbatiale ) .

* Rénover la crypte existante et la rendre accéssible au public, pour y recevoir les reliques du Frère.

Un travail d'équipe avec les Frères

* On crée un lieu de transition entre « le monde » et « l'abbaye » par une passerelle en bois. On y pose une couverture en cuivre dont le fronton pointe vers le ciel et  la ligne cintrée de sa charpente dirige le visiteur. Cette couverture est comme le tissu tendu d'une « coule » monastique. L'ouverture réalisée pour la porte d'entrée est de forme ogivale et la menuiserie redécoupée est en acier noir.

* Afin de réaliser le musée, on abat l'ensemble des cloisonnements porteurs pour obtenir un plateau libre. On soutient les étages par un ensemble de poteaux et poutres métalliques qui reposent sur les voutes de la cave .

* Le visiteur est accueilli par le moine portier derrière la banque de la boite en verre qui,   selon la température ambiante peut s'ouvrir ou se fermer.

* Le parcours muséographique, conçu par Michel Lecomte, scénographe, conduit vers la chapelle. Des panneaux en médium peints avec éclairage intégré permettent de rendre lumineux les tableaux sérigraphiés sur altuglas. Les fenêtres en ogive sont habillées de stores opaque ; A l'endroit des anciens murs démolis, on pose de la terre cuite dessinant  au sol avec les parquets restaurés ou neufs, des tapis.

*La chapelle est quant à elle totalement rénovée,  grâce aux idées et au savoir faire de l'atelier Belin, les vitraux conçus et réalisés par l' entreprise Bataillou, l''autel  taillé dans la pierre par l'entreprise PUPPATO.

Le chauffage est réalisé au moyens de grilles en sol grâce à une centrale d'air, positionnée dans la cave, et l'éclairage est étudié de façon discrète.

Depuis la chapelle, on perce une ancienne dalle de sol que l'on remplace par du verre pour obtenir une vue directe sur le tombeau du Frère Cassant qui repose dans la crypte.

 

* On ne peut aller vers la crypte qu'en cheminant sous la passerelle.

Un tavail  sur les aménagements extérieurs ( plantations et éclairage ) donne aux abords du monastère une ambiance paisible.